Les besoins :

Trois fois par jour nous choisissons des aliments, et chacun porte en lui une valeur physique, psychique, et symbolique.

Le du choix du « carburant » :

Pour l’optimisation de votre énergie et améliorer vos performances :

Alimentation Trop riche en sucres, en graisses : Risque de dépression et de dégénérescence

Rôles des aliments :

Un cerveau, c’est environ 1.000 milliards de neurones et 10 millions de milliards de connexions.

De quelle catégorie d’aliments le cerveau a t-il le plus souvent besoin ?

Glucides :

Ils sont plus que quotidiens, car le cerveau utilise en permanence du glucose comme carburant.

Lipides :

Pour l’entretien des structures cérébrales.

Le cerveau est l’organe le plus gras après le tissu adipeux ! Parmi les acides gras indispensables, les oméga-3 et 6 sont trop peu consommés.. l’acide linoléique est essentiel,

Ils sont à la fois une réserve d’énergie et le constituant des cellules du corps. Elles favorisent également l’absorption de certaines vitamines

Les protéines :

Bâtisseuses de notre organisme. Elles permettent de construire et d’entretenir le corps, les muscles et le cerveau, de renouveler les tissus.

•D’origine animale ou végétale

Les Vitamines :

Leur rôle : la protection Particulièrement B1(mémoire) B6 (synthèse protéines) B9 (cerveau et nerfs) B12 (cellules nerveuses)

Les sels Minéraux :

Leur rôle : l’équilibre du corps. Indispensables à l’activité de nos cellules. Ils servent à la formation de certains de nos tissus, à la synthèse hormonale. Particulièrement le Potassium qui vient tamponner l’acidité de la viande et stockage du glycogène.

La diversité et la qualité de notre bol alimentaire participe à l’équilibre du microbiote ..

Rôle dans les fonctions digestive, métabolique, immunitaire et neurologique.